Et aussi Portfolio Adobe en plus de ce site.



Un poème est comme un tableau : tel plaira à être vu de près, tel autre à être regardé de loin ; l'un demande le demi-jour, l'autre la pleine lumière, sans avoir à redouter la pénétration du critique ; l'un plaît une fois ; l'autre, cent fois exposé plaira toujours.

Horace Art poétique (vers 20 av J.-C.)


Chez le spectateur également, l'activité principale est temporelle. L’œil est ainsi construit qu'il fournit des morceaux successifs à la cavité oculaire. Pour s'ajuster à un nouveau fragment, il doit abandonner l'ancien. Il finit par s'arrêter et poursuit son chemin, comme l'artiste. S'il le juge bon, il revient, tout comme l'artiste.

Dans l’œuvre d'art, des chemins sont ménagés à cet œil du spectateur en train d'explorer comme un animal pâture une prairie. […] L’œuvre d'art naît du mouvement, elle est elle-même mouvement fixé, et se perçoit dans le mouvement (muscles des yeux).

Paul Klee (1920)